DISNEY CHANNEL – MÈRE ET FILLE CALIFORNIA DREAMS

#disneysocialclub #mereetfille

 

 

 Le film a réussi à ne pas tomber dans le piège du film à gag, comme par exemple le père noel est une ordure, où chaque séquence est un gag mais sans réelle transition. Là au contraire, le film est très cohérent, et reprend des dialogues percutant et le background des personnages.

A savoir Barbara (jouée par Lubna Gourion) exubérante et que rien n’arrete qui est une ado fonceuse et sans peur et qui est soutenue par Isa, sa maman (jouée par Isabelle Desplantes), exubérante elle aussi, maman poule, maman chiante et adorable en même temps qui est toujours là pour sa barbounette.

Le film propose plusieurs gags comme la mini série, mais les enchaine très intelligemment, rien ne semble tomber comme un cheveu sur la soupe. Alors oui on s’attend à quelques gags car les ficelles sont connues mais Isabelle Desplantes est là pour jouer le personnage de façon très physique, avec des attitudes des postures et des mimiques hilarante. Il n’y a pas à dire, c’est elle la star. A coté, Lubna Gourion est plus rayonnante que jamais, et a pris plus d’assurance que dans les tous premiers épisodes, et arrive à nous transmettre avec aisance les émotions de Barbara de la joie au chagrin.

Bref c’est un plaisir ce film, c’est le plaisir de revoir deux bonnes copines qu’on aimerait tous avoir, de s’amuser des prises de risque que prennent les acteurs en acceptant d’être filmé dans des accoutrements qui ne les mettent pas forcément en valeur afin de faire la comédie et de nous faire rie non pas à leur dépend mais avec eux.

Les dialogues sont extrémement bien trouvés mais surtout superbement bien interprétés ce qui leur donne toute leur saveur. Je crains que ça perde à la traduction en anglais. D’ailleurs je pense que Laura Marano n’est là que pour vendre le film aux américains, car son rôle est vraiment anecdotique. Ca évite juste d’être franco français, mais nos deux stars se suffisent à elle même sans l’ombre d’un doute.

Je suis donc très enthousiaste pour cette comédie de Disney Channel, qui conserve toutefois un petit coté plus émotif dans certains passages, ce qui la rend plus adulte, car notre petite Barbara commence à grandir, et ses rêves ne s’arrêteront pas à la Californie !

Votre Commentaire

*